jeudi , 17 octobre 2019

Ebola: la Guinée sécurise sa frontière avec la Sierra Leone

La Guinée a déployé ses forces de la sécurité dans le sud-ouest du pays après qu’on eut rapporté que des gens de la Sierra Leone traversaient la frontière pour fuir leur pays, en quarantaine pour trois jours en raison de nouvelles infections au virus Ebola.

Les soldats ont été déployés tard vendredi soir dans la ville de Forecariah, a indiqué le porte-parole de la gendarmerie nationale, Mamadou Alpha Barry, ajoutant que la région était «sécuritaire».

Des résidents avaient rapporté des tensions dans la région après une arrivée importante de Sierra-léonais dans les jours précédant la quarantaine, qui est entrée en vigueur vendredi et se termine dimanche.

Un résident de Foercariah, Mamadou Kolibe, a dit craindre que les Sierra-léonais qui quittent leur pays soient infectés par l’Ebola et s’est dit «opposé» à leur arrivée.

Le sud-ouest de la Guinée borde les districts du nord de la Sierra Leone, qui sont visés par la quarantaine.

À Freetown, la capitale de la Sierra Leone, les autorités ont rapporté que la plupart des gens étaient restés chez eux vendredi et samedi, à l’exception d’équipes retraçant de possibles cas et des musulmans se rendant dans des mosquées, vendredi. L’ordre de quarantaine exempte les cérémonies religieuses.

Avec 12 000 cas d’infection, la Sierra Leone a été le pays le plus touché par l’épidémie d’Ebola. Le total de 33 cas confirmés de la semaine dernière est toutefois le plus bas depuis juin dernier.

Alors que la dernière quarantaine imposée au pays comprenait une grande part d’éducation publique, la plupart des gens connaissent maintenant les risques liés au virus, ce qui signifie que les équipes peuvent se concentrer sur l’identification des patients, a affirmé Samuel Turay, un agent d’évaluation d’un centre médical.

«Je suis certain qu’après cela, nous aurons le contrôle total du virus», a-t-il assuré.

AP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*