lundi , 18 novembre 2019

Un parti politique quitte la mouvance présidentielle pour l’opposition

A un peu plus de six mois du premier tour de l’élection présidentielle, le Bloc des Forces Patriotiques de Guinée (BFPG) a décidé de quitter la mouvance présidentielle.

 

C’est un départ qui aura certes moins de conséquences sur la vie de l’Alliance RPG Arc-en-ciel. Mais symbolique tout de même. Le départ du BFPG des rangs des formations de la mouvance présidentielle a été annoncé mercredi 25 mars, à Conakry.

 

Le président du comité de coordination de cette formation politique, Elhadj Oumar Camara, justifie la décision par le non respect des engagements pris par Alpha Condé en 2010, lorsqu’il était candidat au scrutin présidentiel. Et par la dégradation des conditions de vie des guinéens.  » Notre parti s’est allié au RPG Arc-en-ciel dès le second tour de l’élection présidentielle en 2010 en signant quelques accords », rappelle le président de la coordination.

 

Il jure que ces accord n’avait aucun rapport avec un poste ni une quelconque récompense. « Nous n’avons pas demandé de postes. Tout ce que nous avons demandé c’est d’améliorer les conditions de vie de la population une fois au pouvoir », souligne M. Camara.

 

Pour la suite, le Bloc des Forces Patriotiques de Guinée regrette avoir constaté que depuis l’élection du président Alpha condé aucun engagement pris par celui-ci n’a été respecté.

 

Selon ce parti, les engagements pris en rapport avec la reforme de force de défense et de sécurité, la mise en place d’une institution de la réconciliation, la moralisation de la vie publique à travers les audits et la lutte contre la corruption, lutte contre le grand banditisme, la révision des conventions minières et l’organisation d’un referendum sur la constitution, entre autres n’ont pas tous été honorés.

Aussi, le Bloc des forces patriotiques de Guinée reproche au pouvoir d’avoir fait démolir par des gendarmes son bureau, l’endroit même où l’accord le protocole d’accord avait été signé avec le RPG en 2010.

« A cause de tous ces accords violés nous quittons le parti du président Alpha pour l’opposition. Pour nous, il était meilleur que les autres. Mais actuellement, nous avons une idée sur l’homme. A partir de maintenant, nous serons opposés au président Alpha condé », promet Elhadj Oumar Camara.

 

Fait tout de même bizarre, le leader du Bloc des forces patriotiques de Guinée annonçait le départ de son parti de la mouvance présidentielle alors qu’il arborait une chemise à l’effigie du président Alpha Condé. Muni de son badge de membre de l’alliance présidentielle, il dit vouloir prouver qu’il était un membre influent de la mouvance au pouvoir. Et promet de faire don de cette chemise très bientôt à défaut de la bruler.

 

Sériane Théa

+224 622 85 68 59

———————–

Note de la Rédaction : Source photo – Afriquezoom.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*