mercredi , 22 mai 2019

Ministère des Mines : l’administration se rajeunit et se féminise

Le ministère des Mines et de la Géologie vient de remettre des diplômes et attestations à de jeunes cadres ayant participé à une série de formation au Maroc et à Bordeaux en France.

 

Cette série de formations, initiées par le département des mines en collaboration avec les partenaires techniques et financiers s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale baptisée :  »rajeunir et féminiser l’administration guinéenne ».

La cérémonie de remises des diplômes marquant la fin de la formation était placée sous la présidence du ministre d’Etat des Mines et de la Géologie. Elle a connu la présence de l’ambassadeur du Maroc en Guinée et d’un représentant à l’ambassade de France en Guinée.

Selon le Comité de pilotage  de la formation  du Ministère  des mines, la formation  a regroupé 29 stagiaires dont 14 agents de la Société guinéenne du patrimoine minier (SOGUIPAMI), 12 agents du ministère des Mines et de la Géologie, et 3 agents du ministère de l’Economie et des finances. La formation a duré 6 mois’’.

 

Dans le cadre du programme Franco-Guinéen, le ministère de la Fonction publique de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration, en collaboration avec les Sciences PO de Bordeaux, a organisé une formation continue en management des administrations.

Les modules portaient sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, outils de management administratif, techniques de communication administrative, déontologie administrative et relations publiques. A la fin de la formation, 9 lauréats sont sortis des rangs du ministère des Mines et de la géologie dont une fille.

Pour sa part le représentant  de l’ambassade de France en Guinée, Nicolas Dexiatuet, a indiqué que l’accompagnement de son pays s’inscrit en droite ligne de la politique prônée par le président Alpha Condé.  « La France apporte sa collaboration à un projet de changement de l’administration où il doit y avoir plus de jeunes et davantage de femmes au sein de l’administration. Une administration formée aux méthodes modernes de technologie, de management, de la communication », a-t-il fait remarqué.

Quant à l’ambassadeur du Maroc en Guinée, Magid Halim, il a apprécié les relations d’amitiés et de coopération existant entre les deux pays qui date depuis des décennies. « Cette formation des cadres guinéens répond aux besoins et aux attentes du peuple frère guinéen. Parce que la Guinée est en train de prendre un essor », a dit le diplomate.

Kerfalla yansané,  ministre d’Etat des mines et de la géologie  s’est réjouit de la participation des lauréats de son ministère à ces formations. Il  a  ensuite exhorté les directeurs et conseillers de faire en sorte  que les lauréats soient reconnus et encouragés dans les structures auxquelles ils appartiennent.   « Ce qui signifie que,  ce qui ne sont pas postés doivent être posté et ce qui ont le potentiel doivent pouvoir occuper des fonctions qui puissent leur donner plus de visibilité dans leur carrière. Je les encourage à persévérer dans les efforts », a expliqué le ministre.


Sériane Théa

+224 622 85 68 59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*