mardi , 19 mars 2019

Assainissement : L’ONUDI offre des kits à 225 jeunes de Kaloum

L’Organisation des Nations-Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) a procédé mercredi 4 mars à une remise d’équipements à plusieurs Groupements d’Intérêts Économiques de Kaloum qui œuvrent dans l’assainissement de la presqu’île de Kaloum.

La cérémonie de remise de ces matériels a connu la présence de certains membres du gouvernement et le représentant de l’institution donatrice.

Pour Bofotigui Sako, Représentant de l’ONUDI en Guinée, ce don vient pour appuyer  le Programme national d’emploi spécifique pour les jeunes et les femmes a risque de conflit et de formations.

Selon lui, les jeunes constituent la frange populaire la plus importante de la Guinée 60%. Ils sont durement éprouvés par le chômage et le sous-emploi et ne bénéficient pas des retombées de la croissance. ‘’Le chômage et le sous-emploi ne constituent guère des fatalités. Il suffit d’avoir une volonté pour les vaincre’’, a fait savoir Bofotigui Sako.

Ce projet d’accompagnement se traduit financièrement à hauteur de 230,4 millions de francs guinéens. Ce don est composé 45 charrettes, 180 bottes, 1030 bacs à ordures 78 imperméables, 78 gilets, 78 gants 30 fourches et 156 caches nez. Il est destiné à225 jeunes.

A cette occasion, le Représentant de l’ONUDI a  invité les bénéficiaires de compter sur l’appui politique du gouvernement Guinéen a travers, le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi jeune et les municipalités pour arriver à leur autonomie à brève échéance.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune, Moustapha Naïté a fait comprendre que cette remise est une initiative  visant à promouvoir le projet d’assainissement de la commune de Kaloum qui  s’inscrivait dans le cadre d’un projet global initié par le gouvernement guinéen. ‘’Ce  projet, a-t-il dit, a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et travail des populations de Conakry’’.

Tout en saluant l’initiative de l’ONUDI, le ministre Naïté a reconnu les difficultés en matière d’assainissement et de gestion des déchets auxquelles la capitale guinéenne est confrontée. Il n’a pas manqué d’affirmer que le département qu’il dirige entend mettre en place une stratégie efficace et durable pour répondre aux attentes des citoyens.

Par Sériane Théa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*