jeudi , 19 septembre 2019
Flash info

Agacements des militaires retraités : Abdoul Kabélé Camara se déplie

Abdoul Kabélé CamaraAprès les révélations des militaires retraités en 2011 et les veuves affichent leurs mécontentements sur la façon dont ils sont traités, le ministre Délégué à la Défense, Me Abdoul Kabélé Camara est sorti de son silence ce mardi.

Lundi, en conférence de presse, le Lieutenant-Colonel Jean Dougo Guilavogui, secrétaire général du mouvement syndical des militaires retraités, a indiqué que leur départ à la retraite le 31 décembre 2011 n’avait pas été accompagné des préalables.

A l’en croire, ‘’le congé libéral prévu dans les statuts des forces armées n’a pas été respecté’’. Selon cet ancien officier, ce traitement qui devait leur permettre de bénéficier de 3 à 6 mois de solde et de ravitaillement sans pour autant effectuer le service militaire ne leur a pas été accordé.

Interrogé dans l’émission « les Grandes Gueules »,  de la radio espace FM, Me  Kabélé Camara s’est insurgé contre cette déclaration. ‘’Les 3428 militaires ont perçu leur réquisition pour rejoindre leur localité d’origine. Et nous avons régulièrement payé pour le transport de leurs biens et leurs familles. Tous les droits ont été payés. Il s’agissait d’une mesure exceptionnelle correspondant à une situation exceptionnelle’’, a précisé le ministre.

Pour rassurer les uns et les autres de la fiabilité de sa déclaration, le ministre Délégué informe qu’au niveau de la direction générale des pensions militaires et des anciens combattants, ‘’une fiche de paie des pensions existe’’.

« On me l’envoie régulièrement. S’il y a des retards, on signale la cause et si c’est fait à temps, on me dit 100%. Je prends soin souvent de cette fiche,  la communique  au Président de la République, en tant que ministre de la défense nationale pour qu’il en soit tenue informé. Je veille là-dessus parce que le chef de l’Etat souhaite que les pensions ne souffrent d’aucun retard dans le cadre du payement », explique me Kabélé.

Selon Maitre Kabélé, dès l’annonce de la mise en retraite de ces 3428 militaires, le système des Nations Unies a versé à la Guinée 25 milliards 345 millions 834 mille 740 francs guinéens.

Dans un premier temps, précise le ministre, un montant de plus de 2 millions de dollars correspondant à 14 milliards GNF a été versé à un groupe. Quand on a transmis le listing de 3428 militaires, il y avait un gap de 11 milliards qui avait été versé, ajoute-t-il.

‘’C’est ainsi que le ministre délégué au budget en 2012 a demandé à ce que les 25 milliards soient virés dans un compte à la BCRG. Cela a été fait. Il y a eu un manuel de procédure pour assurer la mise en œuvre du payement de ce montant. Et cela a été fait au bénéfice de tout le monde. Il y a dix militaires qui ne s’étaient pas présentés dont les payements s’élevaient à 69 millions GNF et ces 69 millions ont été représentés publiquement et qui sont restés à la direction générale de l’intendance’’.

A la question de savoir s’il est possible d’envisager, comme le réclament les militaires retraités, une augmentation de leurs pensions, le ministre reste catégorique.

‘’Si on demande en 2015 l’augmentation d’une pension à partir de 1952, je vous invite à trancher le problème. Il faut demander ce qui est raisonnable. Je pense que c’est une réclamation qui n’est pas fondée. Elle n’est pas du tout fondée’’, tranche Abdoul Kabélé Camara.

 

 

Par Aliou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*