lundi , 23 septembre 2019

La Guinée et ses partenaires vont réévaluer le projet Simandou de Rio Tinto

Les partenaires impliqués dans le projet Simandou vont réexaminer l’état d’avancement du projet afin de rattraper le retard dû à l’épidémie d’Ebola.

 

Cette réévaluation qui aura lieu très « bientôt », selon le ministre d’Etat chargé des mines et de la géologie, Kerfalla Yansané, aura pour objectif de faire une analyse objective de l’évolution du projet pour « revenir sur le calendrier initialement prévu » et obtenir « un résultat crédible ».

 

« Je suis convaincu que tout le monde viendra de manière ouverte avec un esprit constructif pour que nous puissions jeter les bases d’un nouveau départ solide pour ce projet’’, espère Yansané.

 

Comme tous les projets en Guinée, Simandou a connu un retard dans son plan d’exécution à cause d’Ebola.

 

On rappelle que le Cadre d’investissement signé en mai 2014 prévoit un investissement de 20 milliards de dollars.

 

En visite de travail à Conakry, vendredi 20 février, Alan Davies vice-président Rio Tinto « diamants et minerais » a rassuré le président Alpha Condé de la volonté du groupe de développer la mine.

 

Il a insisté sur la finalisation de l’étude de faisabilité bancable qui déterminera le coût et le calendrier exact du projet. « Nous pensons que la situation se stabilise, mais les entreprises ne sont pas encore prêtes pour venir. Nous travaillons d’arrache-pied pour qu’elle puissent venir », estime Davies.

« Nous sommes engagés dans ce projet. C’est un projet complexe que nous ne pouvons pas bâcler », promet-il.

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*