samedi , 25 janvier 2020

L’opposition dit avoir parlé à Ibn Chambas sans langue de bois

L’opposition radicale en Guinée a eu mercredi 18 février un entretien avec le Représentant spécial des Nations-Unies en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, au cours duquel elle dit avoir s’exprimer clairement sur les sujets brûlants du pays.

Selon les représentants de l’opposition présents à cette rencontre, à Conakry, ils ont insisté sur le refus du pouvoir de relancer le dialogue politique. En outre, ils affirment avoir étalé leur crainte de vivre un tripatouillage électoral à l’élection présidentielle prévue cette année.

« Dans un ce contexte où le pouvoir refuse le dialogue pour qu’on essaie d’aplanir nos divergences autour de la table, on est obligé, et nous lui avons dit,  de faire recours à la rue qui, comme vous le savez, nous coûte énormément cher mais pour rien au monde, on ne va renoncer à nos droits et c’est le seul moyen aujourd’hui pour nous de nous faire entendre », a déclaré le Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, à l’issue de la rencontre.

L’opposition républicaine espère que Chambas, avec son expérience acquise lors de son passage à la CEDEAO, soit en mesure de résoudre la crise politique guinéenne.

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*