samedi , 20 juillet 2019

Assassinat de Diaouné : la police en appelle à la collaboration des citoyens

La Direction générale de la Police nationale a appelé mardi à un appel à témoin pour booster l’enquête sur l’assassinat le vendredi 6 février de Thierno Aliou Diaouné, ancien ministre de la Jeunesse et Coordonnateur du Fonds de consolidation de la paix du Système des Nations Unies en Guinée, ainsi que d’autres dossiers qui restent pendants.

 

La police a demandé le soutien des citoyens car elle est consciente qu’aucun résultat ne peut  être obtenu sans le soutien effectif des populations, a indiqué son porte-parole Boubacar Kassé. « La police invite les citoyens à une collaboration franche et loyale et elle compte d’avance sur l’esprit civique des uns et des autres », a dit Kassé.

 

Thierno Aliou Diaouné a été abattu par des inconnus vendredi 6 février sur la Transversale T6 à Yattaya, dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry, alors qu’il se rendait chez lui. Il était alors 21h.

Les enquêtes sont toujours en cours et la police est déterminée à arrêter les auteurs, a réaffirmé M. Kassé.

 

Le Porte-parole de la police a indiqué que les présumés auteurs des doubles assassinats de M. Paul Temple Cole et Madame Boiro Aissatou, ancienne directrice du trésor public ont été arrêtés et déférés par la Police suivant le procès verbal N° 297 du 28 décembre 2012 devant Tribunal de Première Instance de Dixinn. Il s’agit, a-t-il rappelé, des nommés Mohamed Sankhon, Oumar Lamarana Diallo, Alpha Oumar Bah et  Ibrahima Sory Bah.

D’après lui, suivant les procès verbaux N°275 du 13 décembre 2013, et N°001 du 06 janvier 2014, les présumés auteurs de l’assassinat du commissaire Pascal Bangoura, ont été arrêtés et déférés devant le tribunal de Première Instance de Dixinn. Et qu’il s’agit de Mousoukoura Camara, Abdoulaye Djibril  Diallo  Alias Bobohounkun, Mamadou Diaby  Alias Bidja, Abdoulaye Barry Alisa Dagawal ou Makavery.

« Les autres cas non élucidés sont en cours d’enquête et ferons l’objet de communiqué », a tenu a préciser Boubacar Kassé.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*