vendredi , 23 octobre 2020

Le PDG tacle l’opposition républicaine

Le Parti Démocratique de Guinée est très remonté contre l’opposition républicaine. Cette formation politique qui a dirigé la Guinée de 1958 à 1984, présidée aujourd’hui par le fils du président Ahmed Sékou Touré, n’apprécie plus certaines revendications formulées par l’opposition.

 

Au cours d’un entretien avec la presse à Conakry, Mohamed Touré, secrétaire général du PDG a appelé l’opposition à revoir sa copie. Elle « doit savoir ce qu’elle veut avant de revendiquer », a-t-il fait savoir.

 

M. Touré et son parti sont particulièrement remontés quand l’opposition demande aujourd’hui une nouvelle recomposition de la Commission électorale nationale indépendante. La raison de cette nervosité est toute simple. C’est à la demande des mêmes opposants que la CENI a été recomposée avant les élections législatives. Au cours de cette recomposition, le PDG avait perdu son siège au sein de la nouvelle institution électorale.

 

« Le PDG était représenté à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avant la reforme qui a été demandée et proposée par l’opposition. Mais notre représentant a été exclu de cette institution. Il est difficile de comprendre qu’une revendication demandant le départ de cette institution pointe encore au sein de l’opposition», a expliqué le secrétaire général du PDG-RDA », fulmine Mohamed Touré.

 

Selon le leader du PDG, son parti ne demande à personne de reculer dans son combat politique. « Mais que cela se fasse de façon structurée et organisée, dans un cadre légal ».

 

Par Mamady Fofana


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*