vendredi , 23 août 2019

CAN 2015 : CAMEROUN 1-GUINEE 1, un Syli national comme on l’aime…

Le match Guinée-Cameroun a révélé une séduisante équipe du Syli national de Guinée qui, malgré des circonstances difficiles, avec un but encaissé très tôt (12ème mn) et un pénalty refusé dans les dernières minutes, a puisé dans ses dernières ressources pour ramener le point du match nul.

En même temps, les joueurs de Michel Dussuyer ont montré en seconde période une organisation de jeu très intéressante qui permet de garder beaucoup d’espoir dans cette jeune équipe placée dans un groupe extrêmement relevé.

Que se serait-il passé si l’arbitre de la rencontre Cameroun Guinée, l’Ethiopien, Bamlak Tessema Weyesa, avait sifflé le penalty indiscutable suite à la double faute (poussette et croche pied) opérée sur le milieu de terrain guinéen Ibrahima Sory Conté ? Bien que dominé sur le plan physique par l’équipe des Lions indomptables du Cameroun, le Syli n’a non seulement pas plié, mais sa valeur technico-tactique s’est révélée au grand jour. Ses qualités intrinsèques lui ont permis de garder la tête hors de l’eau et, mieux, de finir très fort dans une partie intense.

Pourtant les Guinéens ont été cueillis à froid sur un corner direct (aucun joueur n’avait été positionné au premier poteau par le gardien Naby Yattara qui commet d’ailleurs une faute de main sur l’action), avant que les coéquipiers d’Ibrahima Traoré ne réussissent à calmer le jeu et repartir du bon pied. Le capitaine Traoré lui-même décroche une frappe subite qui surprend le gardien camerounais à la 42ème mn. Cette phase de jeu se déroulait au moment où un léger doute traversait le camp guinéen, doute qui s’est d’ailleurs renforcé avec la sortie sur blessure de Florentin Pogba, pilier de la défense, remplacé par le défenseur d’Angers, Abdoulaye Cissé.

A tout seigneur tout honneur, ce tournant du match a permis à Michel Dussuyer de démontrer toute sa science du football avec le replacement de Baïssamba Sankoh à l’axe central et le décalage de Cissé au poste d’arrière latéral droit.

Cette nouvelle configuration de l’équipe guinéenne a permis de stabiliser une défense qui a laissé couler des sueurs froides lors d’une première mi-temps à l’avantage des Camerounais – par moment, ils plaçaient des accélérations difficiles à arrêter. Pour mieux contenir l’équipe camerounaise et permettre à la Guinée de dérouler son jeu, Dussuyer a sacrifié un attaquant (Seydouba Soumah « Konkolé » remplacé par Naby Keïta) pour densifier le milieu de terrain.

Bonne inspiration puisque ce surnombre au milieu a permis aux Guinéens de reprendre le match à leur compte, les Camerounais, éprouvés par les efforts fournis en première période, se contentant de contres, sans succès. De manière globale, le match nul est logique même si les Guinéens peuvent pester contre l’arbitrage après la faute indiscutable commise sur l’excellent Ibrahima Sory Conté.

A ce stade de la compétition, toutes les équipes sont à égalité parfaite et le match de mercredi contre le Mali – qui a également partagé les points avec la Côte d’ivoire – aura valeur d’une grande finale. Malheur au vaincu.

LES NOTES DU MATCH
Yattara (6/10) : Il est nettement fautif sur le but. Il ne place pas un défenseur au premier poteau et commet une faute de main après le corner frappé par Moukandjo. Dommage car sur certaines actions il a réussi à rassurer sa défense.
Pogba (6/10) : Il a réalisé un match moyen avant sa sortie sur blessure (musculaire apparemment). On craint que sa CAN soit finie s’il s’agit d’une élongation.
Camara (6,5/10) : Bon match malgré un début hésitant. Il s’est bien rattrapé en seconde période
Sankoh (7/10) : Malmené en début de partie, le défenseur latéral s’est accroché avant de nous sortir un très grand match comme défenseur central suite à la blessure de Pogba. En première mi-temps, comme arrière latéral, il s’est contenté de défendre ce qui limitait les possibilités offensives des Guinéens.
Sylla (7,5/10) : Il a été beaucoup plus à l’aise que durant le match contre la Côte d’ivoire. Très bon match
Constant (7,5/10) : Il a réalisé très un bon match et le renforcement du milieu de terrain (Keïta remplaçant Soumah) l’a libéré. Son expérience lui a permis de temporiser pour casser le jeu des Camerounais quand ces derniers voulaient mettre du rythme dans la partie. Constant est l’une des valeurs sûres de ce Syli national.
Fofana (7,5/10) : Il a fait (et bien fait) ce qu’il avait à faire. Bon dans les duels, combatif, il a fait un très bon match.
Seydouba Soumah (6,5/10) : Il a réalisé quelques actions de grande classe mais il a surtout été gêné par le peu d’activité offensive des latéraux. Au moment il est remplacé, il était un peu cramé.
Traoré (7,5/10) ; Le capitaine guinéen continue d’impressionner par ses bons choix, son sens du jeu et ses prises de responsabilité. Auteur du but égalisateur, Traoré a parfaitement rempli son contrat. Très bon match.
Conté (8/10) : Il a été le meilleur des Guinéens dans son jeu posé et simple. Remarquable technicien, il a souvent créé des décalages décisifs. Il est victime d’une faute incontestable en fin de partie qui pouvait être sanctionné d’un penalty. Excellente partie.
Yattara (7/10) : Son rôle dans la fixation de la défense camerounaise a été déterminant. Combatif et très bon sur les balles aériennes, il s’est beaucoup dépensé durant la partie. Bon match mais doit mieux faire dans quelques uns de ses choix. Il aurait pu par exemple décaler à droite Kamano sur une dernière action guinéenne mais l’avant centre de Lyon a préféré une frappe qui manquait de lucidité.
Cissé (7,5/10) : Très bonne rentrée. Il a contribué à la stabilisation de la défense guinéenne.
Keïta et Kamano (non notés)
Par Saliou Samb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*