mercredi , 20 mars 2019

Explosion de grenade à Conakry : tout est parti d’un litige autour d’un téléphone

Contrairement aux premières informations, l’explosion de la grenade dans une buvette hier mardi à Dar-es-salam, en banlieue de Conakry, et faisant au moins un mort et plusieurs blessés, a été provoquée par un civil nommé Mohamed Lamine Camara « l’Islam », selon la gendarmerie nationale.

Selon le commandant Mamadou Alpha Barry, porte-parole de la gendarmerie nationale, sur Espace fm, le jeune Camara, ivre, frère de deux hommes en uniforme, a perdu son téléphone lors de la mi-temps du match Côte d’Ivoire-Guinée.

Possédant une grenade, il a menacé de la dégoupiller s’il ne retrouvait pas son téléphone. « Aussitôt dit, aussitôt fait », indique le commandant Barry.

Aux dernières informations, « l’Islam » qui a été maîtrisé est en ce moment à la gendarmerie de Matam où il attend d’être auditionné « quand l’alcool le lâchera », ajoute le commandant Barry.

Mediaguinee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*