samedi , 30 mai 2020

CAN 2015. Yaya Touré : «Nous ne sommes pas favoris»

Yaya Touré s’est présenté lundi en fin d’après-midi devant la presse pour évoquer l’entrée en lice dans la Coupe d’Afrique des nations 2015 de la Côte d’Ivoire mardi face à la Guinée. Le capitaine des Eléphants, âgé de 31 ans, s’est montré rassurant sur son état de santé.

Mais le joueur de Manchester City souligne que la Côte d’Ivoire ne fait plus partie des prétendants désignés à la victoire finale.

Vous ne vous êtes pas entraîné collectivement ces deux derniers jours. Dans quel état physique vous trouvez-vous ?
YAYA TOURE. «Il s’agissait juste de mesures de précaution. J’ai beaucoup joué ces dernières semaines en club donc il était normal que je fasse attention. Mais tout va bien.»

Depuis le départ de Didier Drogba, est-ce que vous vous sentez de nouvelles responsabilités au sein de cette équipe de Côte d’Ivoire ?
Cela fait des années que j’ai d’énormes responsabilités au sein de ce groupe. Être capitaine de la Côte d’Ivoire est une énorme fierté. Aujourd’hui il y a une nouvelle génération et mon rôle est d’emmener ces joueurs de l’avant. Il y a quelques années, j’écoutais les anciens, aujourd’hui c’est à moi de passer le relais. Ce que je fais avec beaucoup de plaisir.

L’équipe de Guinée n’a pas plus battu la Côte d’Ivoire depuis plus de 20 ans. Pourriez-vous souffrir d’un complexe de supériorité ?
Je ne pense pas. On peut avoir battu une équipe 10 fois et connaître des difficultés à la 11e. Nous avons connu des qualifications laborieuses et nous ne sommes pas favoris. Mais nous sommes venus ici avec beaucoup d’envie, et pour montrer que la Côte d’Ivoire est toujours un grand pays de foot. Nous avons tenté de corriger nos défauts lors de nos matchs de préparation et nous avons beaucoup travaillé tactiquement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*