mardi , 19 mars 2019
Flash info

Les Espoirs de Coronthie dans la lutte contre Ebola

Un nouveau single de 5 minutes contre Ebola, intitulée ‘’Séé na séé soukhou’’ ‘’Tous unis contre Ebola’’ vient d’être présenté par le groupe musical, ‘’les espoirs de Coronthie’’.

‘’Ecoutons-nous pour lutter contre cette maladie qui n’a pas de remède, mais dont il est facile de combattre en écoutant les conseils des médecins’’, peut-on entendre dans la chanson.

‘’On doit envoyer des messages positifs à l’extérieur’’, affirme le manager du groupe, Samuel Pasquier qui met ses artistes à la disposition de la Coordination nationale de riposte à Ebola pour sensibiliser les populations à la base.

‘’Il ne revient pas aux ministres ou aux chefs de cabinet d’aller sensibiliser les populations. C’est un rôle à jouer par les artistes qui peuvent mieux véhiculer les messages’’, souligne Aly Sylla ‘’Alias Sanso’’, vocaliste des Espoirs de Coronthie.

La détermination des initiateurs du single est de montrer aux personnes qui vivent hors de la Guinée, que les guinéens, malgré l’épidémie et les difficultés, vivent et continuent de vivre et garder le sourire.

‘’Ebola ne doit pas réduire le pays à une image surréaliste de personnes en tenue de sécurité, derrière des masques et vivant au milieu de bâches aseptiques’’, fait remarquer Samuel Pasquier.

‘’ Tous Unis contre Ebola’’…nos actes ont des conséquences. Personne ne peut affirmer qu’il sera épargné par la maladie. Demain, nous pouvons tous être touchés, nous personnellement ou nos familles. Respectons les règles d’hygiène et soyons solidaires des gens qui souffrent, car demain, nous pouvons souffrir aussi. Ensemble, nous pourrons combattre la maladie et venir à bout de ce fléau’’, exhorte Aly Sylla.

Issus du quartier populaire ‘’Coronthie’’, ces artistes qui décrivent dans leurs chansons leur quotidien  et celui de leurs compatriotes s’apprêtent à fêter leur 20 ans de carrière.

Les espoirs de Coronthie ont six œuvres. ‘’Patriote’’ en 2002, ‘’Dunuya Iguiri’’ en 2004, ‘’wokhoyikhi’’ en  2005, ‘’Tinkhiniy’’ en 2008, ‘’justice’’ en 2012 et ‘’Fougou Fougou’’ en 2013.

Par Aliou BM Diallo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*