dimanche , 18 novembre 2018
Flash info

‘’Si nous allons 10 fois aux élections avec l’UFDG, nous les battrons 10 fois’’, affirme Komara du RPG

Le secrétaire administratif du parti du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) ne cautionne pas les violences enregistrées lors du dernier meeting de l’opposition guinéenne.

Lansana Komara, a condamné ‘’fermement’’, dans un entretien accordé lundi 12 janvier à la radio bonheur fm, ‘’le comportement violent et anti démocratique des partis organisateurs du meeting le 7 janvier, particulièrement le parti de l’union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg)’’.

D’après lui, c’est parce que c’est ce parti qui, au lieu d’un meeting a provoqué une marche sur plus de 10 km. Ce qui, explique-t-il, ‘’est contraire à la loi’’. Ajoutant que c’est une attitude ‘’antidémocratique et de provocation’’.

A la question de savoir pourquoi des incidents sont légions au siège du parti au pouvoir, situé à Hamdallaye (banlieue de Conakry, ndlr) à chaque manifestation de l’opposition, le responsable du RPG justifie que : ‘’nous avons fait des élections présidentielles, nous avons battu à patte de couture l’UFDG. Et jusqu’à présent le parti n’arrive à digérer cette défaite. Donc, ils ont une haine viscérale contre le RPG arc-en-ciel.  C’est ce qui qui est à la base de tout. A chaque fois qu’ils voient les forces de l’ordre en face du siège du RPG, ils sont irrités. Ils n’arrivent donc pas à consommer la défaite’’.

Toutefois, assure Lansana Komara, il faut que l’UFDG (dirigé par Cellou Dalein Diallo, ndlr)  comprenne que ‘’si nous allons 10 fois aux élections, nous les battrons 10 fois dans la transparence. Il faut qu’ils comprennent ça et j’espère que le moment venu, ils comprendront’’.

Par Aliou BM Diallo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*