mardi , 20 octobre 2020

Jean-Marie Doré n’est pas Charlie

L’ancien Premier ministre et président du parti l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) a levé l’équivoque. Il n’est pas « Charlie », comme le veut le slogan qui fait le tour du monde en hommage aux victimes de l’attentat contre le journal satirique français qui a fait 12 morts, mercredi 7 janvier à Paris.

 

Jean-Marie Doré qui rappelle qu’il est catholique pratiquant condamne avec insistance toute attaque ou profanation de la religion d’autrui.  « J’ai un grand respect pour les bouddhistes, les musulmans et pour les athées », indique-t-il. Avant de rappeler que la liberté d’expression ne signifie pas « insulter son prochain ».

 

« Si vous dessinez leur prophète avec une tête de cochon, le prendre pour un vulgaire marchand, vous les agressez », enseigne Jean-Marie Doré.

 

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*