mardi , 10 décembre 2019

Grève générale illimitée : le PAG demande son arrêt, le syndicat accepte

Deux jours après la grève générale illimitée déclenchée par le mouvement syndical guinéen, le Patronat de Guinée (PAG), signataire du protocole, demande aux six centrales syndicales de suspendre la grève en privilégiant les négociations avec le gouvernement.

Dans une déclaration faite par le numéro un du PAG, Ismaela Kéita, l’entité se dit préoccupée par le mot d’ordre de grève des centrales syndicales et reconnait en tant que signataire des protocoles, la légitimité de l’action syndicale.

‘’Le PAG sollicite l’arrêt de la grève bien que légitime, eu égard aux grandes difficultés financières des entreprises et la lutte que tous les guinéens mènent pour vaincre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola’’, justifié M. Kéita.

Toutefois, précise-t-il, le Patronat de Guinée reconnaît ‘’les souffrances pécuniaires’’ des travailleurs des deux secteurs. ‘’Nous  savons cependant que seules les négociations franches et lucides pourront nous amener à conclure les engagements protocolaires tripartites’’.

Peut-on dire que cet appel a été entendu par les syndicats ?
En tout cas, le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), Amadou Diallo a annoncé ce mardi soir, ‘’la suspension de la grève, demandant à tous les travailleurs de reprendre le chemin du travail dès le mercredi 7 janvier’’.

La grosse question demeure ! La population reste impatiente de savoir ce qui a été obtenu lors des négociations tripartites.

Par Aliou BM Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*