mardi , 23 juillet 2019

Avris de grève: Kondiano s’implique dans les négociations

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, a convié vendredi 2 janvier, à une concertation, les centrales syndicales à l’origine de l’avis de grève qui devrait rentrer en vigueur dans deux jours si aucun accord n’est trouvé.

 

A l’hémicycle ce vendredi, les six centrales syndicales parmi lesquelles la CNTG, l’USTG, la CGT ont eu de franches discussions avec le président du parlement autour du bien fondé du débrayage projeté.

 

Les négociations ont abouti à la création d’une commission qui va s’occuper de la revue des accords signés avec le gouvernement sur les augmentations salariales.

 

Nous rappelons que les centrales syndicales veut aller en grève pour fustiger le retard accusé par le Gouvernement dans l’application de la nouvelle grille salariale et le régime des pensions, et exiger une situation claire pour les travailleurs dans l’usine de Friguia, de la Sotelgui, de Feralux, du Port autonome de Conakry, de Pride-Guinée, de Semafo-Guinée et de Enco 5.

 

Elle réclament également l’application  des statuts particuliers de l’éducation et de la santé et le respect du protocole d’accord relatif à la fluctuation du prix du carburant à la pompe en fonction du prix du baril à l’international.

 

Par Mamady Fofana


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*