mercredi , 18 septembre 2019

La qualification du Syli à la CAN, fait sportif marquant de 2014 en Guinée

L’héroïque qualification du Syli national de Guinée à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue du 17 janvier au 8 février en Guinée Equatoriale, est le fait marquant de l’année 2014 en Guinée sur le plan sportif.

Logé dans le groupe du Ghana, du Togo et de l’Ouganda, le Syli national de Guinée a arraché la deuxième place, synonyme de qualification, au terme des éliminatoires de la CAN, qui se sont disputées entre septembre et novembre derniers sur l’ensemble des stades du continent.

Deuxième avec dix points derrière le Ghana, leader avec onze points, la Guinée a obtenu trois victoires, un nul et deux défaites en six matches pour dix buts marqués contre huit encaissés.

C’est contraint de délocaliser tous ses trois matches à domicile au Maroc, en raison de la fièvre Ebola qui sévit au pays que le Syli national a eu ce palmarès, loin du soutien de son public.

Qualifié à la CAN 2015, initialement prévue au Maroc mais reportée à la dernière minute en Guinée Equatoriale, la Guinée évoluera dans le groupe de la Côte d’ivoire, du Cameroun et du Mali.

Ce parcours héroïque du Syli national dans les éliminatoires de la CAN a éclipsé tous les autres évènements sportifs, y compris l’élimination du Horoya AC en coupes africaine interclubs en 2014.

Eliminé dès les tours préliminaires en 2013 en ligue africaine des champions, le Horoya AC est passé du tour préliminaire en 2014 à un pas de la phase des groupes de la ligue des champions.

Après avoir successivement défait le FC Nouadhibou de la Mauritanie, le Raja de Casablanca, le Horoya AC a été éliminé par le CS Sfaxien, en huitième de finale de la ligue des champions.
Reversé en coupe de la Confédération, le Horoya AC tombe sur l’Etoile Sportive de Sousse qui l’élimine.

APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*