lundi , 24 juin 2019

Crise politique: les 7 griefs de l’opposition adressés au Garde des sceaux

Comme l’opposition avait promis lors de sa dernière réunion, elle vient d’adresser un courrier réponse au ministre guinéen de la justice, Garde des Sceaux.

 

Cette lettre structurée en 7 points, constitue selon les opposants du pouvoir en place  » la structure la plus adaptée à la conjoncture politique actuelle » du pays.
En voici les exigences:
 »1-L’évaluation du travail de la CENI depuis l’interruption du dialogue en juillet 2014 ;
2-la reforme de la CENI ;
3-le fichier électoral ;
4-le calendrier électoral (élections communales et présidentielles) ;
5-la mise en place des institutions constitutionnelles ;
6-la reprise du recensement général de la population et de l’habitat ;
7-Le respect du principe constitutionnel de neutralité du service public.

Pour rappelle, le 8 décembre 2014, le ministre de la justice, président du cadre de dialogue politique inter-guinéen, avait adressé à  l’opposition  et  à la mouvance présidentielle un courrier pour la reprise dudit dialogue.

A travers sa lettre, le ministre proposait un ordre du jour composé de  cinq (5) points. Ce sont : 1-le mandat de la commission électorale  nationale indépendante (CENI) au regard des dispositions de la loi organique en vigueur ; 2- l’évaluation du travail de la CENI ; 3- Le respect du principe constitutionnel de neutralité du service public ; 4- La poursuite judiciaire des auteurs d’infractions en matière de troubles socio politiques et l’indemnisation des victimes ; 5-Les organes de surveillance du processus  de dialogue : a)-le comité de suivi ; b)-le comité de veille.
L’opposition projette un meeting  »géant » le 7 janvier 2015 sur l’esplanade du stade du 28 septembre.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*