lundi , 17 juin 2019

Kondiano promet la carotte et le bâton

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, a promis vendredi de mettre de l’ordre au sein de son institution à partir de la l’an prochain.

 

S’exprimant à l’occasion de son discours de clôture de la Session budgétaire 2015, le président de l’Assemblée nationale jugé passif et partisan dans les débats par l’opposition parlementaire, a dit s’inscrire dans une logique d’équité et de cohésion. « J’ai exercé et présidé en étant principalement animé d’équité », a indiqué le chef du pouvoir législatif.

 

Claude Kory Kondiano reconnait n’avoir pas pris de mesures disciplinaires à l’encontre de certains élus, malgré des comportements peu orthodoxes. Cela, parce qu’il « tenait à la paix » dans leur Institution.

 

« Je me suis abstenu d’appliquer les sanctions disciplinaires prévues par le Règlement Intérieur à tous ceux d’entre vous qui ont volontairement ou par ignorance choisi  de se livrer à des comportements sanctionnés par les Articles 50, 55 et 56 dudit Règlement », a-t-il dit. Avant de prévenir. « A la deuxième année de notre mandat les actes de ce genre ne seront plus excusés ».

 

Au gouvernement, le chef de l’Assemblée nationale a tenu à envoyer un message très bref mais clair. Son institution « veillera » dans les limites de ses prérogatives constitutionnelles, au suivi de l’exécution budgétaire dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale en appui aux exigences de la bonne gouvernance.

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*