dimanche , 21 octobre 2018

Guinée : 10 victimes d’Ebola en deux jours au sud du pays

En deux jours, au moins 10 personnes ont succombé au virus Ebola dans la localité de Tèmèssadou dans le sud de la Guinée.

En effet, une trentaine de malades ont été enregistrés par des agents de la Croix-Rouge qui ont dû enterrer plusieurs corps et identifier les malades.

Parmi les malades, huit ont été admis au centre de traitement de Guéckédou et ont été testé positif au virus Ebola.

Selon les informations en provenance de Kissidigou où un apprenti menuisier venant du Liberia est à l’origine de la propagation. Il est arrivé dans le village fin novembre. Et depuis, il vit au sein de la communauté.

Il a par la suite développé la maladie et contaminé d’autres personnes sans qu’aucune autorité n’en soit informée.

L’alerte a été donnée lundi, lorsque les décès ont commencé.

Retrouver les malades

Les agents de santé présents dans la ville affirment que d’autres malades pourraient être cachés. Ils travaillent pour le moment à l’identification des malades et des contacts.

Cette situation intervient alors que, selon notre correspondante en Guinée, le niveau de contamination et d’admission dans les centres de traitement diminue.

Le cas de Tèmèssadou vient relancer le sujet du suivi des contacts et mettre en question les communautés de veille dans les communautés.

La Sierra Leone a pour sa part lancé une opération de porte-à-porte pour retrouver des personnes contaminées par le virus Ebola dans la capitale Freetown.

BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*