lundi , 14 octobre 2019

Guinée: les syndicats mettent le gouvernement dos au mur

Les centrales syndicales guinéennes menacent d’aller à une  »grève générale illimitée » à compter du 21 décmebre prochain, si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Le mouvement syndical proteste contre la non-application du contenu de l’accord signé le 12 mai 2014 avec le gouvernement. Dans cet accord, on peut citer  »la nouvelle grille salariale et le régime de retraite qui doivent rentrer en vigueur le 1er janvier 2015;  l’élaboration des textes organiques relatives à l’organisation et au fonctionnement de la Caisse nationale de prévoyance sociale des agents de l’Etat, et l’institut national de l’assurance maladie obligatoire; la fixation du taux de l’indemnité accordée aux fonctionnaires admis à faire valoir leur droit à la retraite. L’indifférence de l’Etat face à la situation des travailleurs de l’usine de Fria; la mauvaise gestion de la plateforme  d’indemnisation des travailleurs de la Sotelgui; la décision de justice N°13 du 31 mars 2014, relative au règlement des ex-travailleurs de la société Feralux, et la situation des anciens travailleurs de l’usine de Fria ».

‘’Un courrier a été dépose aux ministres de la fonction publique Sekou Kourouma et au Damantang Albert Camara, ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Si rien n’est fait jusqu’au 21 décembre 2014 pour satisfaire nos revendications, nous déclencheront une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire’’, a prévenu Amadou Diallo, secrétaire générale de la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), au téléphone de nos confrères de visionguinee.

Pour tenter de désamorcer la crise qui pointe à l’horizon, le gouvernement entend se concerter avec les syndicats, mercredi 17 décembre.

En attendant l’issue de ces concertations, le mouvement syndical guinéen invite l’ensemble des travailleurs des secteurs privé, public et mixte à se tenir prêts à déclencher une gréve générale illimitée à une date très prochaine sur tout l’étendue du territoire.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*