lundi , 17 juin 2019

Le procès « Rogbané » reporté pour raison sécuritaire

Le procès des accusés dans l’affaire dite de  »Rogbané » a été reporté au 22 décembre prochain pour raison sécuritaire.

 

Les avocats des parties opposées ont estimé que la salle du Tribunal de Première Instance de Dixinn était exiguë et qu’en raison de la sécurité et des   »agitations des jeunes venus soutenir les artistes », de la fièvre Ebola qui sévit dans le pays, il était important de choisir une autre salle d’audience mieux adaptée.

 

 »En ouvrant cette audience de Malik Kébé et d’Abdoulaye M’baye pour des raison de bousculades, nous craignons qu’il y ait de nouvelles bousculades dans cette salle. Vous voyez qu’il y a des agitations, mais aussi de la surexcitation dehors.  A peine, les avocats ont pu ouvrir ce procès. Pendant ce temps, le représentant du ministère public est confortablement assis.  »Les bonnes conditions de travail font partie des droits de la défense. Et nous les revendiquons M. le Président », a plaidé Me Mory Doumbouya, avocat de la défense, ajoutant que le regroupement des jeunes gens dans une salle d’audience exiguë  »pourrait être un procédé royal d’expansion du virus Ebola ».

Séance tenante, le Président du tribunal, Manga Douba Sow a accédé à la demande des parties constituées. Le procès a été reporté au lundi 22 décembre prochain. Il se déroulera à la Cour d’Appel de Conakry.

Dehors, on pouvait constater la présence de centaines de jeunes qui demandaient la libération de leurs camarades  Malick Kébé et Ablaye M’Baye, les deux principaux organisateurs qu’ils estiment avoir été  »arrêtés injustement ».

 

Aliou BM Diallo, depuis le TPI de Dixinn pour Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*