samedi , 15 décembre 2018

Guinée : Ebola fait couler le secteur des transports

Le secteur des transports en Guinée, comme les autres secteurs stratégiques de l’économie n’est pas épargné. Il est sérieusement affecté par la fièvre hémorragique à virus Ebola, selon les statistiques dévoilées par le ministère de tutelle.

Selon le ministère des Transports, l’aéroport international Conakry-Gbessia a connu une baisse de 60% de ses vols par semaine. Ils ont chuté de 53 à 21 vols. Par rapport à fin septembre 2013, le trafic des passagers a dégringolé de 11 268 passagers.

 

D’après le ministre des Transports, Aliou Diallo, cette situation a entrainé un manque à gagner de 3,4 milliards francs guinéens par mois, soit plus de 20 milliards GNF au 31 décembre 2014 pour la seule Société de gestion et d’exploitation de l’aéroport (SOGEAC).

 

Au port autonome de Conakry, la baisse constatée au 30 septembre 2014 est de l’ordre de 12% pour le trafic import et export des marchandises, moins de 32% pour les trafics des conteneurs et moins de 9% de volume de navires.

En matière d’incidence sur le chiffre d’affaires, le manque à gagner pour le Port autonome de Conakry au 31 décembre 2014 pourrait atteindre 19 milliards GNF, selon toujours le ministre.

Aliou BM Diallo

+224 622 25 45 64

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*