samedi , 23 mars 2019

Grave accident à Enta : le conducteur risque 3 ans de prison ferme pour  »excès de vitesse »

 

Le chauffeur du camion qui a foncé à vive allure dans le marché d’Enta, le samedi 15 novembre, faisant 13 morts et 5 blessés grave risque une peine de 3 ans de prison ferme.

 

 

Mohamed Keita, c’est son nom, poursuivi pour homicide involontaire par accident et dommages sur des propriétés privées, comparaissait ce lundi 15 décembre devant le Tribunal de Première instance de  Mafanco.

Le prévenu qui dit n’avoir jamais été condamné, ni  jugé, a reconnu les faits qui lui sont reprochés. A la barre, il a formulé des prières en faveur des personnes décédées dans cet accident et des blessés. Avant de se confondre en excuses.

 

Sur les circonstances du sinistre, il dit avoir cédé à la panique quand il a aperçu un autre camion et un motard qui cherchaient aussi à tourner devant son camion. Selon lui, c’est en tentant de dévier ces deux engins qu’il a perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il dévalait la colline sur la transversale Sonfia Gare – Enta, au niveau du marché.

 

Thèse que le Procureur a balayé d’un revers de la main, révélant que l’enquête a conclu à un excès de vitesse. Aly Touré a aussi fait mention du non respect par le conducteur de certaines mesures de sécurité alors qu’il dispose d’un permis professionnel pour engins lourds, depuis 5 ans.

 

Sur ces arguments, le procureur a requis 3 ans de prison ferme, une amande de 500 mille francs guinéens  et la confiscation du permis du prévenu Mohamed Kéita pour une durée de 5 ans.

Du coté des commerçants victimes de cet accident, les pertes subies sont estimées entre 1 million et 25 millions de francs guinéens. Le procureur a souhaité que la note soit réglée par l’Assureur du transporteur.

On rappelle que le camion que conduisait le sieur Mohamed Keita transportait du granite. Elle appartenait à une société chinoise, elle-même filiale de Henan Chine, une compagnie chinoise qui exécute d’importants travaux routiers en Guinée.

 

L’audience reprend ce mardi.

 

Sériane Théa

224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*