mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Assemblée Nationale : les acquis majeurs d’une législature

Installée le 13 Janvier 2014, la troisième législature de notre pays, consciente de l’immensité des tâches qui sont les siennes, a, dès le 14 mars dernier, organisé un atelier d’orientation stratégique au sortir duquel, elle s’est bâti un plan d’action. Ce plan d’action fut la feuille de route étoffée pour l’institution dans sa marche vers les grandes reformes et les innovations.

Ensuite, c’est en prélude à l’ouverture de sa première session ordinaire annuelle dite « session des Lois » que l’Assemblée Nationale sur inspiration de son Président prodigue, a réalisé de grands travaux de rénovation et d’équipement de l’hémicycle, des bureaux et d’autres locaux qui seront cités plus loin.

Il faut noter que du point de vue législatif, durant trois mois de session, l’Assemblée Nationale s’est montrée très prolifique dans l’examen et le vote de textes de lois avec à la clé, une moisson de 19 textes de lois votés et 05 Résolutions adoptées.

Quant à la session dite budgétaire, avec son sens managérial de haut niveau, le Président de l’Assemblée Nationale a méthodiquement su ouvrir la voie aux Députés en dépit des railleries de quelques irréductibles, pour le vote à la majorité des Députés présents, de la Loi de finances rectificative 2014 et du volet recettes de la Loi de finances initiale 2015. Ce fut un acte majeur.

Les travaux de rénovation des locaux

Avant l’ouverture de la session, l’Assemblée Nationale s’est investie dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des Députés et des cadres de l’Administration parlementaire ainsi que dans la reforme de ladite administration.

Dans cette logique, des travaux de rénovation absolument indispensables pour améliorer l’environnement et créer les conditions de travail plus attrayantes, ont été engagés pour restaurer l’hémicycle, les bureaux des Députés et ceux de l’Administration parlementaire qui étaient dans un état de délabrement poussé. S’ajoute à cela la rénovation d’un local pour l’installation de la Radio Parlementaire qui est maintenant chose faite.


La reforme de l’Administration parlementaire

Il est à noter que cette Administration parlementaire qui était une des plus désorganisées de l’Afrique est, grâce à un appui de l’Union européenne, sur le point d’être modernisée et dotée d’un manuel de procédures, d’un cadre organique et d’un Règlement Administratif en adéquation avec les standards internationaux. En plus, pour une lisibilité de la situation de ses ressources humaines en vue de les valoriser, le Parlement a mis en place une commission d’audit du fichier du personnel administratif dont les travaux sont pratiquement terminés.

Au plan de la diplomatie parlementaire

L’Assemblée Nationale s’est, dès son installation, lancée dans une diplomatie offensive en renouant avec les autres Assemblées ​Nationales et institutions parlementaires dont l’Union interparlementaire Africaine, l’Assemblée Parlementaire Francophone, l’Union Parlementaire de la Umma islamique, le Parlement panafricain et le Parlement de la CEDEAO. A cet égard, le rétablissement de la Guinée au sein des organisations parlementaire, desquelles elle était suspendue suite au Coup d’Etat intervenu le 23 décembre 2008, est aujourd’hui effectif. Le Parlement guinéen est désormais représenté par des Députés qui ont déjà effectué des missions pour répondre aux invitations de ces organisations parlementaires.

Au volet social : 113. 000 000 GNF de contribution pour la lutte contre Ebola

L’Assemblée Nationale s’est impliquée dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola à travers des missions de sensibilisation sur le terrain et l’organisation d’une Journée Parlementaire le 21 octobre 2014 consacrée à la lutte contre cette épidémie qui a permis de collecter une contribution de 113. 000 000 GNF.

En effet, des missions d’information et de sensibilisation ont été effectuées en premier lieu par le Président de l’institution et ensuite par d’autres Députés dans les zones affectées par cette maladie.

A en croire le Coordinateur national de la lutte contre Ebola, la mission que le Président Kondiano a effectuée à Guéckedou et Kissidougou, a mis un terme à la résistance des populations de ces localités qui, depuis, travaillent en symbiose avec les agents de santé et les autres partenaires sur le terrain.

Toujours au niveau social

L’Assemblée Nationale vient de rénover et équiper l’infirmerie de l’institution qui dispense aujourd’hui avec honneur et bonheur, des soins primaires aux travailleurs parlementaires.

La clé de voûte de tous ces acquis majeurs au bénéfice de la démocratie guinéenne, est matérialisée entre autres, par la nomination par Arrêté du Président de l’Assemblée Nationale, des hauts cadres du Cabinet et de l’Administration parlementaire ainsi que la pertinence des questions posées aux membres du Gouvernement lors de ces deux Sessions par les Députés de toute obédience.

Et tant mieux pour la démocratie guinéenne. Ce qui revient à dire, qu’ « aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années »

Source : Assemblée Nationale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*