vendredi , 23 août 2019

Accords politiques UGDD – l’UFDG en vue ?

Fondée en décembre 2009, le parti Union Guinéenne pour la démocratie et le Développement (GDD) a eu 5 ans d’existence cette année. A l’occasion de son cinquième anniversaire, les responsables du parti disent avoir passé ce temps avec brio.

 

‘’Les résultats des élections législatives de 2013 en font foi, bien que truquées. Cela fait d’elle, à n’en pas douter, une des forces politiques et un des partis les mieux implantés dans le pays’’, estime le porte-parole de la formation politique.

Pendant une conférence de presse ce mardi, à Conakry, Moriba Fiac Kolié affirme qu’après avoir tiré les leçons de ‘’l’échec’’ de certaines formations politiques ‘’monolithiques’’, l’UGDD se veut être ‘’un parti ouvert, transversal, transparent et moderne’’.

La signature des accords de partenariats entre l’UGDD et le principal parti de l’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) semble de bonne voie peut-on dire sans risque de se tromper.

Nonobstant les résultats ‘’élogieux’’ que les membres du parti affirment avoir engrangé, étant membre de l’opposition républicaine, ils envisagent, ‘’dans un proche avenir de signer des accords de partenariat avec des partis politiques qui partagent les valeurs que l’UGDD a toujours défendues’’.

Le jeudi 20 novembre dernier, se rappelle-t-on, une forte délégation du bureau politique de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement, conduite par le Secrétaire politique du Parti, Nestor Kagbadouno, s’était rendue au domicile de Cellou Dalein Diallo.

Selon un communiqué de la cellule de communication de l’UFDG, ‘’au-delà de la volonté exprimée de combattre le régime d’Alpha Condé aux côtés des autres partis politiques de l’opposition, les structures et les militants de l’UGDD, du sommet donc à la base, tous se sont déterminés pour la signature rapide d’un partenariat avec l’UFDG’’.

Cette volonté, indique le parti, est suscitée la fermeté des prises position de Cellou Dalein sur les violations des droits de l’Homme enregistrées en Guinée depuis ‘’l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir’’.

Ceci, pour  ‘’couper court’’ à toute forme de spéculation et ‘’réussir l’alternance’’ en 2015 pour donner à la Guinée l’équilibre dont elle a besoin pour répondre dans le temps des forces sociales qui la composent.

M. Kolié promet que le parti participera à toutes les échéances électorales en vue  dans le pays, y compris les présidentielles de 2015. ‘’Elle sera également candidate, soit seule, soit avec un groupe de partis partageant les mêmes valeurs. D’où l’importance du congrès que le parti organisera au mois de février’’.

Avant tout, l’UGDD exige des autorités actuelles du pays, ‘’la recomposition paritaire de la commission électorale nationale indépendante (CENI) et l’organisation des élections communales et régionales dans les meilleurs délais possibles, gage certain pour l’organisation de l’élection présidentielle’’.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*