mardi , 18 décembre 2018
Flash info

« Chef de file de l’opposition » : L’UFDG recadre le débat

Pour l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) la désignation de son président Cellou Dalein Diallo comme Chef de file de l’opposition guinéenne par le Chef de l’Etat n’est pas un cadeau.

 

Dans un communiqué signé de la Cellule de Communication de l’UFDG, l’ancien Premier ministre est déjà le patron de l’opposition en Guinée. Et que le président de la République « n’accorde donc pas de faveurs particulières à Cellou Dalein ».

 

Selon toujours le même communiqué, Alpha Condé, ne fait  pas  de cadeau politique, « empoisonné ou non ». Il ne fait que reconnaître la force d’implantation de l’UFDG et son poids électoral.

 

L’UFDG qui croit fermement que son président serait déjà à la Présidence de la République si l’élection présidentielle de 2010 avait été transparente et régulière, rappelle qu’elle est la première victime des fraudes électorales en Guinée. Et que la formation reste confrontée à la répression violente et quotidienne du régime en place.

 

A un peu plus de six mois de la prochaine présidentielle, le communiqué du parti indique avec assurance que si ce scrutin présidentiel se déroule dans le respect des règles démocratiques et les conditions de transparence et d’équité requises , Cellou Dalein Diallo est assuré d’être le prochain président de la Guinée. Car son parti est « la première force sur l’échiquier politique national ».

 

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*