mardi , 15 octobre 2019

Attaque et contre-attaque entre Sidya et Alpha sur fond de détente

A la fin de conférence de presse de François Hollande vendredi à Conakry, alors que le président français  évite de serrer la main des officiels guinéens, Alpha Condé lui, décide de saluer quelques personnalités présentes dans la salle de conférence du Palais Mohamed V à Conakry.

Sur son chemin, il rencontre le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo à qui il a reconnu publiquement le statut du leader de l’opposition quelques minutes plutôt. Puis, Sidya Touré. Et c’est le leader de l’Union des forces républicaines qui, en langue sousou, ouvre les hostilités.

Comme le rapporte l’UFR, Sidya Touré conseille au président Alpha Condé de ne plus insulter. « Un chef ne doit pas insulter, arrête d’insulter », lance-t-il, sans aucun ton désobligeant. 

La réponse du locataire de Sèkhoutoureyah ne se fait toutefois pas attendre. « Je n’ai pas insulté », rétorque-t-il. Avant de dire à son tour ce qu’il pense. « C’est à ceux qui pensent qu’ils peuvent faire un coup d’Etat en Guinée et prendre le pouvoir ! Mais, ils ne peuvent pas, parce que le pays est entrain de changer ».

Mamady Fofana

contact@kaloumpresse.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*