lundi , 24 juin 2019

Violences sexuelles : l’ONU adopte les recommandations de la FIDH sur la Guinée

Le 31 octobre, la Guinée était examinée par le Comité des Nations Unies pour l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes (CEDAW).

La fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et son organisation membre en Guinée, l’organisation guinéenne des droits de l’homme (OGDH), ainsi que plusieurs organisations guinéennes (MDT, AVIPA, CODDH) ont soumis un rapport alternatif à cette occasion, rapporte un communiqué de la fédération.

 

 

Une mission conduite à Genève par deux représentants de la société civile guinéenne, Mme Nowaï Simone Kourouma et M. Abdoul Gadiry Diallo, a pu porter ces recommandations auprès du Comité et des missions diplomatiques à Genève, axées notamment sur la lutte contre l’impunité pour les violences sexuelles, les mutilations génitales féminines et les dispositions législatives discriminatoires.

Cette action de la FIDH et des organisations guinéennes a permis l’adoption de l’ensemble de leurs recommandations par le Comité CEDAW dans son rapport. Un suivi sera réalisé au niveau national, particulièrement auprès de la Commission de réforme du code pénal et de la Commission victimes, mises en place par le ministère de la Justice, afin que ces recommandations puissent être appliquées par l’État guinéen et contribuer ainsi à protéger les droits des femmes, conformément aux obligations internationales du pays.

 

Aliou BM Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*