mardi , 20 novembre 2018

Présidentielle 2015 : Gemalto de France va gérer le fichier électoral

La Commission électorale nationale indépendante, CENI, a annoncé vendredi le recrutement de la société française Gemalto pour assurer la révision du fichier électoral dans la perspective de l’élection présidentielle de 2015.

 

Gemalto a été sélectionnée à l’issue d’un appel d’offre qui a connu la soumission de quatre société dont deux française, une belge et une hollandaise. ll s’agit respectivement de Safran Morpho, Gemalto toutes deux de France, Zetes de Belgique et Smartmatic des Pays-Bas.

« Au terme de cette procédure d’évaluation technique  et financière des quatre soumissions, la Société GEMALTO France a été adjugée », a indiqué la CENI dans un communiqué de presse émis vendredi dans l’après-midi.  »Il convient de noter que cette société est leader mondial de sa catégorie », ajoute le communiqué.

L’opposition guinéenne, à l’issue d’une réunion tenue la semaine dernière au siège de l’UFR, avait menacé de reprendre ses activités si entre autres, la Commission électorale n’arrêtait pas « sa fuite en avant » dans le recrutement de l’opérateur technique chargé de réviser le fichier électoral. Aucun commentaire n’était immédiatement disponible après l’annonce du recrutement du nouvel opérateur qui vient remplacer Waymark.

 

La CENI a félicité les membres de la commission d’évaluation pour « la qualité de leurs travaux » et remercié ses partenaires pour le climat de confiance et de sérénité qui a entouré ce travail d’évaluation et de sélection de l’opérateur technique  international ».

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*