lundi , 25 mai 2020

Un journaliste placé sous contrôle judiciaire pour avoir interviewé un artiste.

Saidou Barry, journaliste reporter travaillant pour un site membre de l’Aguipel (Association Guinéenne de la Presse en Ligne) vient d’être placé sous contrôle judiciaire par le doyen des juges d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn.

Le tort de notre confrère c’est d’avoir accordé au reggaeman Elie Kamano une interview dans laquelle l’artiste aurait fait outrage au chef de l’Etat. Le chef d’accusation retenu contre notre confrère est «complicité d’outrage au chef de l’Etat. »

Quant à Élie Kamano, il est actuellement poursuivi par le même tribunal de première instance de Dixinn pour outrage au chef de l’Etat. Lundi dernier, il a été entendu pour la deuxième fois par le doyen des juges d’instruction. Son audition devrait se poursuivre ce mercredi.

«C’est très grave. ça veut dire que tout journaliste qui tendra le micro à un politicien ou à un artiste pourrait être poursuivi. C’est une interview, ça voudrait dire que les propos de l’artiste n’engagent que l’artiste… Nous allons chercher à voir clair dans cette affaire, puis qu’il s’agit d’une grande première en Guinée », a réagi Amadou Tham Camara, président de l’Aguipel .

in Guinéenews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*