dimanche , 21 octobre 2018

Ebola / Guinée : 1079 décès, et les réticences persistent

Le bilan de l’épidémie d’Ebola est passé à 1079 décès à la date du 6 novembre, a indiqué samedi la Coordination nationale de riposte à la maladie.

 

Au total, 127 personnes dont 98 testé positives à Ebola étaient hospitalisées à la même date dans les centres de traitement Ebola du pays, selon la Coordination dans un communiqué de presse. En tout 579 personnes sont sorties guéries de ces centres d’isolement, indique le même communiqué.

Ce qui semble compliquer la lutte contre la maladie en Guinée est que certaines citoyens continuent à nier son existence.

 

Selon le Coordinateur national de riposte contre Ebola, le Dr Sakba Kéita, la maladie se propage ces derniers temps à cause de la résistance de certaines personnes.

 

A Kaloum, commune qui abrite la présidence de la République et les principaux ministères, la Coordination a due faire appel vendredi à la gendarmerie pour faire sortir un malade d’Ebola de la famille d’un haut fonctionnaire. Les membres de cette famille accusaient des sorciers d’avoir envouté le malade.

 

Signe que des Guinéens refusent de croire, c’est aussi un médecin biologiste qui a préféré faire recours aux guérisseurs traditionnels alors qu’il connaissait la cause de son mal : Ebola.

 

« Il y a des réticences à Coyah, Forécariah et même Conakry », reconnait le Dr Kéita. « Tant qu’on ne vaincra pas les réticences, il y aura toujours des cas cachés ».

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*