lundi , 10 décembre 2018

Zambie: un ex-ministre arrêté pour avoir fêté le décès du président en tirant en l’air

Un ancien ministre zambien, aujourd’hui dans l’opposition, a été arrêté vendredi et inculpé pour troubles à l’ordre public pour avoir célébré le décès du président Michael Sata en tirant des coups de feu en l’air, a indiqué la police.

« Nous avons arrêté et inculpé M. Guston Sichilima car il a tiré huit coups de feu en l’air avec un (pistolet de calibre) 9 mm », a déclaré à l’AFP Charity Katanga, responsable de la police pour la province du Nord, en ajoutant: « Nous sommes encore en train de porter le deuil de notre président, c’est inacceptable ».

M. Sichilima, membre du gouvernement de Rupiah Banda (2008-2011), a reconnu ses torts pour cette fantasia improvisée. La police l’a relâché et l’affaire ne sera pas portée devant les tribunaux, selon Mme Katanga, qui a lancé une mise en garde « à tous les citoyens, les appelant à rester calmes en cette période de deuil ».

Le président zambien Michael Sata, décédé mardi soir à Londres à 77 ans après des mois d’une longue maladie dont la nature n’a pas été révélée, sera enterré mardi 11 novembre à Lusaka, la capitale du pays après le rapatriement de sa dépouille.

Son décès clôt une présidence de trois ans marquée par une dérive autoritaire, et des liens resserrés avec la Chine, qui a d’importants intérêts dans les mines de cuivre, pilier de l’économie nationale. Il avait été démocratiquement élu en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*