lundi , 23 septembre 2019

Guinée – Ebola: les cubains ont payé plus de 3000 dollars à l’aéroport de Conakry

Ils sont venus en Guinée pour nous aider à combattre l’épidémie d’Ebola. Mais pour atterrir à l’aéroport international Conakry-Gbessia, l’équipe médicale cubaine s’est vue dans l’obligation de payer plus de 3000 dollars aux autorités aéroportuaires.

 

Selon les informations reçues de la direction générale de la Société de Gestion et d’Exploitation de l’Aéroport de Conakry (SOGEAC), la délégation cubaine a payé exactement 3 810 dollars US. Soit environ 26,8 millions de francs guinéens dans la journée du mercredi 23 octobre, date à laquelle l’avion transportant les 38 membres de la brigade médicale s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Conakry.

 

Les dirigeants de l’aéroport de Gbessia estiment que ce montant représente la redevance réglementaire devant être payée pour les services fournis au nombre desquels les balises et l’atterrissage.

 

Pourquoi taxer ceux qui viennent vous aider à combattre Ebola ? A cette question, une source bien placée à la SOGEAC qui connait le dossier indique qu’il revenait au ministère de la Santé de demander une exonération.

 

« Ce n’est pas à nous de décider des exonérations, sinon en cas d’audit nous pouvons être accusés de détournement », clame notre interlocuteur.  « Le stationnement n’a pas été taxé puisque nous offrons une heure gratuitement aux appareils », affirme la même source.

 

Selon certaines informations l’argent encaissé a été bien supérieur. On parle de 7000 dollars. Ce que la SOGEAC nie en bloc.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*