mardi , 21 mai 2019

Les anciens étudiants de l’université de Kankan à l’avant-garde de la lutte contre Ebola

L’association des anciens étudiants de l’université Julius Nyerere de Kankan (ASSAUK) a offert mercredi 29 octobre 50 sceaux à robinet, 50 sceaux de récupération aux établissements scolaires et universitaires de la ville de Kankan.

 

Les kits contiennent en outre 50 tabourets, 10 cartons d’eau de javel contenant en tout 100 bidons et viennent en appui aux efforts du gouvernement visant à éradiquer la fièvre hémorragique qui a déjà fait 1000 victimes en Guinée.

 

Face à Ebola qui se propage dans le pays on ne pouvait pas s’atteler toute suite aux plans d’actions préalables parce qu’il y a une épidémie qui vient perturber toutes les activités économiques du pays, a fait savoir Kourouma.  »Pour manifester sa détermination contre cette maladie, l’ASSAUK a préféré orienter ses efforts vers cette lutte commune contre Ebola et à choisi comme cible les milieux scolaires et universitaires de Kankan », a justifié Kourouma.

 

Pourquoi le choix de Kankan ? Selon le vice-président de l’ASSAUK, c’est une façon d’exprimer leur reconnaissance et leur gratitude à l’endroit, non seulement de l’institution universitaire, mais aussi et surtout de la population dont l’hospitalité légendaire  demeurera vivante dans leurs esprits.

 

Créée en 2013, l’association des anciens étudiants de l’université Julius Nyerere de Kankan compte 150 membres actifs. Son objectif était d’offrir des matériels audiovisuels informatiques pour les salles de conférence et d’informatique de l’Université de Kankan. Elle prévoit aussi de doter l’infirmerie de médicaments essentiels.

 

Mais des raison d’urgence sanitaire, comme le souligne le vice-président de l’ASSAUK,  N’Kandou Kourouma, l’association a dû mettre ses projets en veilleuse pour faire face à la prévention du virus Ebola dans la ville de Kankan.

Sériane Théa

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*