mercredi , 2 décembre 2020

Ebola : Siguiri enregistre 4 décès, une mine artisanale menacée de fermeture

La propagation du virus Ebola en Guinée prend une allure inquiétante. Pour cause, en ce début de semaine, quatre personnes suspectées d’Ebola sont mortes à Siguiri, dans de la sous-préfecture de Doko.

 

Après avoir découverts ces corps, les autorités de la préfecture de Siguiri, localité jusque-là épargnée, ont identifié quatre autres personnes contacts qui ont été évacuées dans un hôpital transformé en centre de transit à Siguiri-centre.

 

Une source préfectorale, indique que le préfet de Siguiri, Cheick Diallo aurait exhorté le sous-préfet de Doko, cheick Amalla Simakan, ‘’de fermer sans délai toutes les carrières d’exploitation artisanale de l’or à Siguiri’’.

 

Ces cas d’Ebola à Siguiri, voisine de la République du Mali, interviennent au moment où une fillette malade du même virus a été retrouvée dans la région de Kayes (Mali), la semaine dernière,  un jour avant sa mort.

 

La fièvre Ebola, qui a causé presque 4 900 morts, pour la plupart en Afrique occidentale, reste une ‘’urgence de santé mondiale’’, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ‘’très inquiète’’ face à la situation en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Aliou BM Diallo
+224 622 254 564
contact@kaloumpresse.om

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*