mardi , 16 octobre 2018

Un système de géolocalisation en vue pour les contacts Ebola en Guinée

« Aux grands maux les grands remèdes », dit-on souvent. Pour contenir la propagation de la fièvre Ebola en Guinée, les autorités n’écartent pas l’usage d’équipements de dernière génération.

Ainsi, en plus des centaines d’engins roulants comme les véhicules, les ambulances et les motos, et après avoir obtenu un grand nombre de thermoflashs, une importante quantité d’eau de javel et de chlore, les dirigeants chargés de la lutte contre Ebola veulent présentement équiper les contacts Ebola d’un système de géolocalisation.

 

L’idée consiste en réalité à doter les quelques 4 000 personnes ayant été en contact avec des malades d’Ebola de téléphones permettant de les localiser en temps réel sur l’ensemble du territoire national.

 

Avec ce projet, les responsables en charge de la riposte contre Ebola veulent traquer les suspects récalcitrants qui cherchent à se soustraire aux contrôles sanitaires durant les 21 jours d’observation.

 

Mais au cas où le contact Ebola parvenait à éteindre son appareil ou à enlever la puce, ou au pire des cas à s’en débarrasser en pleine brousse, on ignore pour le moment s’il y a un plan B pour le localiser.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*