vendredi , 23 octobre 2020

Mais qui censure les images de Sidya Touré à la télévision nationale ?

La question demeure. Qui met l’embargo sur les images du président de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré, sur les antennes des télévisions d’Etat ?

Depuis un certain temps la formation politique de l’ancien Premier ministre ne digère pas que les images de son leader soir censurées sur la chaine  de télévision publique. Selon l’UFR la dernière censure date de la journée parlementaire sur l’épidémie hémorragique à virus Ebola, il y a deux semaines. Et le parti fustige dans un communiqué posté sur son site internet que les images et la voix de l’initiateur de la journée (Sidya Touré, NDLR), ont été coupées.

« Que la RTG, médias du service public trouve moyen d’exclure l’initiateur de la rencontre dans la diffusion des éléments concernant les travaux de l’Assemblée Nationale, c’est curieux ! », s’exclame l’Union des forces républicaines.

« Mais cela ne surprend personne, quand on sait que la RTG, encore elle, a volontairement mis de coté la déclaration de Mr Sidya Touré, Président de l’UFR, quand il est s’est agit de publier les spots publicitaires des leaders politiques ayant trait à la sensibilisation des populations sur les dangers que représentent Ebola et les méthodes pratiques pour l’éviter », fulmine la formation politique.

Qui a donc ordonné cette censure ? Selon le parti UFR la réponse à cette interrogation se trouve avec la direction de la RTG et le Ministère de la Communication.

Justement. Au département de la Communication, la personne la mieux indiquée, le ministre Alhoussein Makanéra Kaké ne cache pas sa surprise en apprenant ces accusations. Pour lui, les spots dont il est question sont une réalisation de la structure de production et de spectacles Bennedy Record.

« Ce travail n’est pas fait à la RTG. Il a été fait par Bennedy Record », s’est défendu le ministre dans un entretien téléphonique accordé à Kaloumpresse.com en fin de semaine dernière. « S’il (Sidya Touré, NDLR) nous accuse que la RTG ne passe pas ses images, moi-même je le dirai à Bennedy parce que tout le monde fait la guerre à Ebola. Pourquoi alors ses images ne passent-elles pas ? », s’est interrogé Kaké.

Le ministre se dit « étonné » que Sidya Touré et son parti accusent la RTG de censurer ses images. « Ebola n’est pas  venue en Guinée pour Makanéra. C’est une épidémie qui est venue dans le pays et tout le monde doit faire de son mieux pour la combattre », a poursuivi le ministre.

Pour conclure, le patron du ministère de la Communication a invité l’UFR à mieux se renseigner avant de porter des accusations.

Sériane Théa
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*