mardi , 12 novembre 2019

New York touchée à son tour par Ebola

L’hôpital Bellevue où Craig Spencer a été placé en quarantaine, New York le 23 octobre 2014.Un médecin qui a travaillé en Guinée avec l’ONG Médecins sans frontières a contracté le virus et a été placé en isolement dans un hôpital de la ville. Le maire de New York appelle ses concitoyens à ne pas s’alarmer.

Craig Spencer, 33 ans, s’est lui même placé en isolement dès qu’il a ressenti une forte fièvre, jeudi 24 octobre, afin de limiter les contacts. Ce médecin de Harlem qui était en Guinée avec MSF a pris le métro mercredi soir. Il est allé jouer au bowling à Brooklyn et à même fait un jogging dans la journée.

Il a été hospitalisé avec plus de 39°C de fièvre et des douleurs abdominales. Des examens approfondis ont été menés au vu de « ses récents voyages, des symptômes et de son travail passé », ont expliqué les autorités sanitaires new-yorkaises. Il a été immédiatement placé en quarantaine à l’hôpital Bellevue de Manhattan, l’un des cinq établissements spécialement préparés pour gérer les éventuels cas d’Ebola à New York. Les autorités new-yorkaises ont également placé en quarantaine trois personnes qui ont été en contact direct avec lui, sa fiancée et deux de ses amis.

La ville est bien préparée contre Ebola, a affirmé le maire de New York Bill de Blasio. Il assure que les New-Yorkais n’ont aucune raison de s’alarmer : « Ebola ne se transmet pas facilement. Être dans la même rame de métro ou habiter à côté de quelqu’un qui a le virus Ebola ne vous met pas en danger. Ebola se transmet seulement par contact avec le sang ou liquides corporelles d’une personne infectée, pas par un contact ordinaire. »

Craig Spencer est le neuvième cas d’Ebola soigné aux Etats-Unis. A l’exception du Libérien Thomas Duncan diagnostiqué trop tard, toutes les personnes traitées sur le sol américain ont survécu au virus.

Karim Lebhour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*