lundi , 18 novembre 2019

Déjà 3 cas confirmés d’Ebola à Ambroise Paré

Le nombre de cas confirmés d’Ebola au sein du personnel de la clinique privée Ambroise Paré est passé à trois, a-t-on appris de source officielle.

 

C’est sur une infirmière que le premier cas d’Ebola a été découvert à Ambroise Paré le 10 octobre. L’institution a suspendu ses activités médicales le lendemain.

 

Depuis, deux autres employés, des agents d’entretien ont été testés positif.

 

Au moins 47 contacts sont suivis quotidiennement, selon le Comité de crise qui gère le dossier relatif à Ebola au sein de l’établissement sanitaire.

 

Selon le Dr Ousmane Diouhé Bah, Responsable du laboratoire, une enquête épidémiologique est en cours pour comprendre comment les cas de contagions sont rentrés dans l’une des cliniques les plus sures en Guinée.

 

Ambroise Paré est passé à un niveau de surveillance épidémiologique maximal depuis le début de la fièvre en Guinée en décembre. Une salle d’observation pour les patients suspects a été aménagée.

 

Les locaux ont été désinfectés à deux reprises depuis la détection du premier cas. L’accès à l’immeuble passe par une batterie de tests parmi lesquels le lavage des mains et le test de température. Et pour rassurer les patients et le personnel, la direction générale promet de ne reprendre les activités qu’après les 21 jours représentant la période d’incubation.

 

Elie Ougna
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*