lundi , 17 décembre 2018
Flash info

Dépenses de l’Elysée: Hollande fait mieux que Sarkozy

René Dosière épluche chaque année les comptes de la présidence de la République. Entre la dernière année pleine de Nicolas Sarkozy (2011) et la première de François Hollande (2014), le député relève « une baisse globale de 9% ». Détails.

 

 

 

Chaque année, le député apparenté PS René Dosière décortique les dépenses de l’Etat. Et ce mardi, il a publié sur son blog une note visant à comparer la dernière année pleine du quinquennat de Nicolas Sarkozy (2011) avec la première de celui de François Hollande (2015). Si le budget de la présidence dépassera les 100 millions d’euros en 2015, le député signale « un remarquable effort d’économies » comme l’a constaté le dernier rapport de la Cour des Comptes.

Ainsi, entre Sarkozy et Hollande, René Dosière a relevé « une baisse globale de 9% ». Dans le détail, « la diminution de la rémunération du chef de l’Etat » s’élève à 30% et la masse salariale totale a diminué de 2%, alors que les effectifs ont été réduits de 5% (882 en 2011 contre 836 en 2013).

Les déplacements

Autre poste de dépenses revu à la baisse: les déplacements qui ont diminué de 19%. « Il s’agit là du deuxième poste de dépenses avec un budget de 14,3 millions prévu pour 2015, détaille le député sur son document de travail. La baisse est donc sensible: moins 3,3 millions d’euros (…) En France, le président a effectué en 2013, 56 déplacements pour un coût moyen de 41 000 euros. A l’époque de Nicolas Sarkozy les déplacements étaient beaucoup plus coûteux: en 2011, les 77 voyages avaient coûté 9,7 millions, soit 126 000 euros par déplacement ».

A l’inverse, François Hollande a privilégié l’année dernière les déplacements à l’étranger (40 pour un coût moyen de 293 000 euros) alors que Nicolas Sarkozy n’avait effectué que 25 voyages à l’international en 2011 pour un coût moyen unitaire de 320 000 euros. Symbole de ces déplacements en baisse, le nombre de voitures a diminué de 28%.

Moins de fleurs mais plus de vin

Sur un plan plus symbolique, les achats de fleurs ont chuté de 47% sous Hollande et la cave à vin a connu un important changement. Une vente aux enchères a eu lieu les 30 et 31 mai à Drouot afin d’autofinancer son renouvellement. Environ 1 200 bouteilles ont rapporté plus de 500 000 euros à la Présidence qui, frais de vente et versement à l’Etat déduits, ont rapporté à l’Elysée environ 250 000 euros. Ainsi note le député Marc Le Fur dans son rapport de 2013, « les achats de vin se sont élevés à 168 424 euros. Début octobre 2014, le nombre de bouteilles de la cave s’établit à 13 943 contre 12 000 début 2013.

Enfin, René Dosière fait remarquer que la suppression totale des sondages de l’Elysée a permis une économie de 40 000 euros par semaine. Soit plus de 2 millions d’euros sur une année pleine…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*