lundi , 18 novembre 2019

Litige frontalier : le Ghana a déposé une plainte contre la Côte d’Ivoire

Le Ghana a déposé une plainte en arbitrage en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer dans le but de résoudre son litige frontalier maritime avec Côte-d’Ivoire, a déclaré le ministre ghanéen des Communications Edward Omane Boamah –rapporte l’agence Reuters.

Les deux pays n’ont jamais accepté officiellement sur la tracée de frontière, et leurs cartes des eaux territoriales se chevauchent. Tout règlement du litige frontalier pourrait ouvrir la voie à l’exploration du pétrole et du gaz dans la zone. «Notre principal objectif est d’avoir un règlement pacifique afin que nous puissions continuer à maintenir le bon voisinage à tous les temps », a déclaré Boamah. « Les frontières d’émission sur l’intérêt commercial du Ghana et d’autres entreprises privées opérant dans la région.

» En Avril 2013, La Côte-d’Ivoire a accusé le Ghana d’avoir empiété sur une partie de son territoire maritime riche en hydrocarbures. Chaque pays a nommé un membre pour se joindre à un comité de trois autres membres indépendants dans une tentative de résoudre le différend et il y a
eu
plusieurs réunions, a déclaré Boamah L’exploration pétrolière dans le golfe de Guinée s’est accélérée depuis que le Ghana a découvert le gisement de pétrole et de gaz du jubilee en 2007 et a commencé son exploitation à la fin de 2010.

La Côte-d’Ivoire, qui a foré seulement une poignée de puits d’exploration, cherche maintenant à développer son secteur pétrolier et gazier offshore qui est potentiellement lucrative. En 2013, la Côte d’Ivoire a annoncé avoir trouvé du pétrole dans un bloc adjacent au Champ Jubilée, ce qui entraîne un litige sur l’espace maritime entre les deux pays. La région disputée contiendrait deux milliards de barils de pétrole et 1,2 billions de m3 de gaz naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*