mardi , 15 octobre 2019
Flash info

« L’assassinat d’Amdou Oury Diallo a un lien politique », conclut l’UFDG

Le meurtre d’Amdou Oury Diallo, président de la section motard de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) par des inconnus lundi soir à Conakry est un « crime odieux » qui a des liens politiques, a conclu le parti mardi au cours d’une conférence de presse.

L’UFDG, le plus grand parti d’opposition est en Guinée, en deuil depuis hier, suite à l’élimination physique du responsable de sa section motard en banlieue de Conakry. Selon la formation politique, « cet assassinat a été perpétré par des individus armés et organisés pour des motifs politiques ».

L’UFDG a condamné « un crime odieux » et exige que les auteurs soient retrouvés et punis conformément à la loi.

Dans une déclaration, le porte-parole du parti, Cheich Cherif Fadiga, a rappelle qu’après plus de 50 meurtres impunis des militants de l’opposition lors des manifestations pacifiques, force est de constater que l’assassinat « ciblé et lâche des responsables des partis politiques » est devenu la « nouvelle méthode d’élimination des adversaires politiques ».

Pour ce cas précis, la Direction nationale de l’UFDG prévient que cet assassinat ne sera pas sans conséquences pour ceux qui l’ont perpétré.

« La Direction met surtout en garde les autorités compétentes contre tout acte omission ou abstention délictueuse qui serait de nature à encourager l’impunité et à compromettre dangereusement la paix civile dans notre pays », a averti le porte-parole du parti.

Et d’ajouter que l’UFDG est déterminé face aux criminels qui veulent asseoir la terreur comme règle politique en Guinée.

 

Aliou BM Diallo

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*