vendredi , 6 décembre 2019

Assassinat du militant de l’UFDG: Faya Millimouno du BL suspecte les donzos

Le président du Bloc Libéral, le Dr Faya Millimouno, n’a pas écarté mardi l’hypothèse selon laquelle l’assassinat d’Amadou Oury Diallo, chef de la section motard de l’UFDG était l’ouvre de donzos.

 

« Ce qui vient de se passer interpelle tout le monde. Ce que nous entendons de la part du jeune frère du défunt montre clairement le lien du crime avec les criminels qui se promènent dans la ville qu’on appelle des donzos », a affirmé le président du BL pendant une conférence de presse.

 

Selon lui la Guinée enregistre des crimes dès que les donzos sont dénoncés à Conakry. « C’est le cas de Madame Boiro qui a été assassinée et jusqu’aujourd’hui, il n’y a pas eu une évolution sensible dans l’enquête concernant cet assassinat. Nous avons vécus l’assassinat de Paul Cole », a-t-il dit.

 

D’après l’opposant, les guinéens vivent dans un pays où l’autorité « irresponsable » à la tête de la Guinée est en train d’user de toutes les provocations pour amener une explosion de la situation. « Le bloc libéral appelle chacun à se ressaisir parce que la Guinée est et demeure une République », a prévenu le Dr Faya Millimouno.

Pour lui, le Président Alpha Condé et son gouvernement seront entièrement responsable de ce qui pourrait arriver. « Trop c’est trop ! Nous ne pouvons plus accepter de rester des bras croisés pour voir des guinéens mourir comme des chiens ou comme des poulets », s’est-il indigné.

« Nous interpellons le président de la République, son gouvernement et surtout les forces de défense et de sécurité qui sont témoins de cette réalité. Nous sommes une République et nous avons une armée qui a la pleine responsabilité de maintenir l’intégrité du territoire national. Nous avons la gendarmerie et la police qui sont censées assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens. Ou l’autorité dégage ou elle prend les dispositions pour que les bandits que nous appelons les donzos quittent les rues de Conakry », a conclu Faya Millimouno.


Aliou BM Diallo

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*