vendredi , 13 décembre 2019

La rentrée judiciaire reportée sine die à cause d’Ebola

Initialement prévue ce lundi 15 septembre, la rentrée judiciaire en Guinée a été reportée sine die à cause d’Ebola.

 

Selon un officiel du ministère de la Justice contacté par Kaloumpresse.com la cérémonie consacrant la rentrée judiciaire a été renvoyée à une date ultérieure suite à Ebola et l’état d’urgence sanitaire décrété par  le chef de l’Etat.

« Nous sommes en période d’urgence sanitaire. Les regroupements de personnes sont interdits », a confirmé au téléphone le chargé de communication du ministère de la Justice et Garde des Sceaux, Ibrahima Béavogui.

Les vacances judiciaires en Guinée interviennent  du 1er au 31 août de chaque année. Elles sont observées dans la plupart des pays du système latin. En Guinée, c’est la première fois que cette inovation est initiée en faveur des magistrats et personnel judiciaire.

Alors que certains craignent « un vide juridique » pendant les vacances judiciaires, le ministre de la Justice et  Garde des sceaux, Me Cheick Sacko, a levé l’équivoque la semaine dernière en affirmant que ces vacances n’impactent en aucun cas la continuité du service public, notamment de l’appareil judiciaire.

 

« Malgré que les magistrats soient en vacances, les audiences d’ordre pénal doivent continuer. Certaines procédures ne doivent pas s’arrêter. Il appartient donc à certains chefs de juridiction d’organiser ces vacances pour qu’ils aient la continuité du service public », a-t-il indiqué.

Aliou BM Diallo, Pour kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*