dimanche , 20 octobre 2019

Ineptie politique: Le Dr Fodé Oussou Fofana gagnerait à laisser tranquille le docteur Bernard Kouchner (opinion)

Apparemment, la présence du médecin, ancien ministre français de la Santé et des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, aux côtés du Président Condé lors de la rencontre du 09 septembre 2014 avec les médias autour de la riposte contre Ebola n’a pas du tout plu à l’honorable Fodé Oussou Fofana, ci-devant député de l’opposition parlementaire, UFDG.

Il est vrai que les Guinéens sont désormais habitués aux philippiques de ce pharmacien qui ne rate aucune occasion pour la fermer comme il aime à l’ouvrir à chaque fois dans cette émission que l’on appelle ‘’les grandes gueules’’. Fodé Oussou ne s’explique pas la présence de Bernard Kouchner aux côtés de son ami, le Professeur Alpha Condé, dans la croisade contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Le pharmacien, donc homme de santé, ne comprend pas que le médecin Bernard Kouchner, homme de santé lui aussi, se retrouve en Guinée au moment où ce pays connait d’énormes difficultés avec la fièvre hémorragique Ebola importée sûrement en Guinée par Benny Steinmetz et ses comparses.

Il faut finalement croire que le député Fofana dont la mémoire semble être courte n’a rien à faire de ses journées que de critiquer à tout vent tout ce qui vient du pouvoir quand bien même les actions menées sont en faveur du peuple.

Enfin, c’est sa notion d’une opposition et nous ne pouvons rien changer en cela vue que la mauvaise foi de l’homme est évidente et prête souvent à sourire. Sacré Oussou, piètre pharmacien et politicien à la petite semaine. Le médecin et ancien ministre français Bernard Kouchner est un ami du professeur Alpa Condé depuis le lycée, ils ont donc fait leurs humanités ensemble. Quoi de plus normal que Bernard Kouchner apporte son appui à son ami devenu président de la République ? Surtout que c’est en ces moments difficiles que l’on reconnait les vrais amis. Médecin, ayant été à la base de la création d’ONG comme ‘’Médecins sans Frontières’’ ou ‘’Médecins du Monde’’, Bernard Kouchner qui a une certaine expertise dans le domaine ne pouvait rester indifférent face à l’épidémie qui sévit actuellement en Guinée. On eût été étonné de voir un Tony Blair ou George Soros assis à côté du président Condé quand ce dernier parle d’Ebola, mais la présence de Kouchner ne pouvait ahurir qu’un esprit tordu comme celui de Fodé Oussou Fofana.

Ce député se rappelle-t-il que c’est grâce aux bons offices du même Kouchner que nous nous devons d’avoir à Coronthie le ‘’Centre Mères et Enfants’’ (voir photo). Evidemment, Kouchner n’a pas investi dans un champ agricole, parce qu’il est médecin et non agriculteur. Et c’est parce qu’il est médecin qu’il est présentement en Guinée au moment où le pays traverse des difficultés relevant de son ressort. Et ce n’est pas seulement en Guinée que Kouchner a mis son expertise de médecin au service de l’humanitaire.

Déjà dans les années 60 alors qu’il a terminé ses études de gastro-entérologie mais n’a pas encore passé sa thèse, Kouchner s’embarque avec la Croix-Rouge pour faire face aux problèmes humanitaires consécutifs à la guerre du Biafra. Il séjournera au Biafra à trois reprises, de septembre à octobre 1969, en décembre 1968 et d’octobre à novembre 1969. De 1970 à 1988, le docteur Bernard Kouchner a participé à des missions humanitaires à l’étranger qui ne lui sont pas rémunérées. Le pharmacien et député Fodé Osso Fofana devrait se féliciter de la présence de cet homme en Guinée au moment où toutes les expertises sont sollicitées pour lutter contre Ebola.

Enfin, vous ne pouvez rien contre la mauvaise foi quand elle s’installe de manière permanente et récurrente.

Oumou Diallo

 

Source: www.lexpressguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*