vendredi , 24 mai 2019

Elimantoires CAN 2015 : l’Ouganda met une partie de la délégation guinéenne hors jeu

Le Syli national de Guinée va à Kampala avec une délégation fortement réduite. Ainsi en ont décidé les autorités ougandaises pour minimiser le risque de contamination de leur pays par la fièvre Ebola.

 

 

La délégation guinéenne ne sera pas pléthorique en Ouganda dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015. Le Syli national de Guinée qui a remporté son premier match face au Togo à Casablanca (2-1) sera accompagné d’un staff technique très réduit.

 

Beaucoup de cadres de la fédération guinéenne de football sont resté sur le banc de touche.  Au lieu d’une délégation de 36 membres, la Guinée ne pourra envoyer que 25 personnes. La réduction du nombre pourrait même empêcher la ministre des sports, Domani Doré, le président de la Fédération guinéenne de football Salifou Camara Super V, son secrétaire général Ibrahima Blasco Barry d’assister au match du Syli depuis la tribune du stade de Kampala.

 

Des informations en provenance de la délégation guinéenne rapportent que l’équipe guinéenne pourrait être priée de quitter Kampala dès après le match.

 

La Guinée n’est pas le seul pays à être stigmatisé à cause d’Ebola. A Abidjan où la Sierra Leone a joué samedi contre les Eléphants de Côte d’Ivoire, les léonais ont été traités comme des parias. Il n’était pas rare de voir des ivoiriens prendre leur distance à l’aéroport en apprenant qu’ils avaient un joueur de la Sierra Leone en face.

 

Mamady Fofana

contact@kaloumpresse.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*