dimanche , 21 avril 2019
Flash info

Ebola : Le Sénégal décide d’ouvrir un corridor humanitaire

 

Le Sénégal a décidé d’ouvrir un corridor humanitaire afin de permettre aux organisations humanitaires de ‘’porter assistance » aux pays de la sous région touchés par l’épidémie d’Ebola , annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

»Suite à la fermeture des frontières, il a été décidé l’ouverture très prochaine d’un corridor humanitaire pouvant permettre aux organisations humanitaires de porter assistance aux pays de la sous région touchés par l’épidémie (vivres et matériels indispensables) », selon un communiqué diffusé, lundi.

 

‘’Cette opération se fera dans un cadre sécurisé de concert avec toutes les parties prenantes’’, précise le département de la Santé.

 

Des organisations humanitaires qui veulent faire de Dakar une base régionale pour pouvoir acheminer dans les trois pays touchés les équipes médicales obligées de faire des rotations, le matériel et l’aide alimentaire urgente, ont invité le Sénégal à ouvrir un corridor humanitaire.

 

Tous les bureaux régionaux des organisations de l’ONU, ainsi que des ONG comme MSF, sont en effet installés à Dakar

 

Une réunion s’est tenue vendredi après-midi à la Primature pour réfléchir sur les conditions à mettre en place pour l’ouverture de ce corridor.

 

Le communiqué souligne que dans le cadre du plan de riposte contre l’épidémie à virus Ebola, le Comité National de Crise (CNC) s’est adjoint dix commissions multisectorielles.

 

Il s’agit de la Commission investigation épidémiologique et surveillance, la Commission prise en charge clinique et contrôle de l’infection, la Commission média et communication, la Commission hygiène et assainissement, la Commission intervention sociale et comportementale.

 

S’y ajoutent la Commission de recherche et d’aspects éthiques, la Commission logistique, la Commission sécurité, la Commission mobilisation des ressources et la Commission équipes mobiles d’intervention.

 

Le ministère assure que des actions ‘’continuent à être déroulées dans la sensibilisation et la communication, à travers plusieurs rencontres qui ont été initiées avec les patrons de presse, le conseil des ONG, les syndicats, l’Association des Professionnels du Matériel médical, les leaders religieux et coutumiers, les inspections d’académie, les députés et les Partenaires au Développement’’.

 

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Pr Awa Marie Coll Seck ‘’se félicite de l’implication et du soutien des partenaires du secteur privé comme les banques, les entreprises BTP et toutes les bonnes volontés qui contribuent à la riposte contre l’épidémie à virus Ebola’’, selon le communiqué.

 

avec Aps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*