mardi , 10 décembre 2019

Guinée : Alpha Condé et le journaliste

Après avoir un moment hésité à porter plainte pour diffamation contre le journal sénégalais « Le Quotidien », le gouvernement guinéen et le président Alpha Condé – qui a pris, fin août, quelques jours de repos en Tunisie – y ont finalement renoncé.

Sous la plume de Madiambal Diagne, son directeur de la publication – une figure du paysage médiatique sénégalais -, Le Quotidien avait dans son édition du 25 août publié un article au vitriol concernant l’affaire des fonds de la Banque centrale de Guinée qui, en transit pour Dubai et New York, avaient été retenus (puis relâchés) quelques jours plus tôt par les douaniers de l’aéroport de Dakar.

Conclusions hâtives

L’incident concernant cette opération de transfert, parfaitement légale au demeurant, avait été révélé par Le Quotidien. Mais l’article incriminé, d’une grande violence de ton, en tirait, sans aucune preuve à l’appui, des conclusions hâtives et pour le moins attentatoires à l’honneur du président Condé et de son fils Mohamed.

« Il y avait à l’évidence matière à ester en justice, explique un proche d’Alpha Condé, mais le président ne souhaite pas faire condamner un journal. De plus, quand un chef d’État porte plainte, c’est souvent contre-productif, même s’il a raison. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*